Création d’un nouveau centre de loisirs pour les enfants à Canteleu

La mairie a procédé à l’inauguration d’un lieu d’accueil dédié aux maternels appelé, « Ani’Mômes ». ce nouveau centre démontre la volonté pour la mairie d’investir pour la jeunesse.

Canteleu est une agglomération très jeune, raison pour laquelle, la ville se donne les moyens d’agir pour les enfants et les jeunes en construisant des centres d’épanouissement.

La ville considère que le fait de créer ce type de centre, est une façon de leur donner accès à l’éducation, aux loisirs. Tout cela se voit avec l’inauguration d’un nouveau cadre dédié aux plus petits. Grâce à « Ani’Mômes » il sera possible à 60 jeunes enfants de s’amuser et de s’épanouir. « toutes les familles attendaient ce genre de projet pour inscrire leurs enfants dans les structures appartenant à la municipalité » détaille Mélanie Boulanger, le maire.

Épanouissement et amusement

Ce centre qui était avant placé dans la l’école Flaubert, avait des problèmes d’organisation pour les utilisateurs. Il intègre donc une bâtisse dédiée aux primaires dans un nouveau bâtiment plus adapté, commode et formateur. Désormais les enfants d’une même famille pourront facilement être déposés au même endroit par leurs parents qui étaient autrefois obligés de faire des allés retour entre l’école Flaubert et le centre de loisirs.

« Ce sera aussi une aubaine pour les personnes qui viennent constamment au centre d’accueil de loisirs maternel et primaire qui pourront désormais manger au sein du restaurant réservé aux jeunes fréquentant nos écoles», ajoute le maire

Ce nouveau centre de loisirs est dédié aux jeunes qui pourront s’amuser dans trois salles d’activités, se reposer dans un dortoir, jouer dans un espace polyvalent, manger dans un restaurant. Le centre est également équipé d’un passage couvert permettant de relier les deux sites.

De plus, les matériaux et équipements de la nouvelle structure respectent l’environnement. Pour réaliser cette structure, plus d’un million d’euros ont été mobilisés par l’État Un effort à ne pas négliger surtout qu’il permet de soutenir nos ambitions, pour les familles, la jeunesse » a clôturé Mélanie Boulanger.